titre accueil site
Charte d’engagement sur la gestion des biens français inscrits sur la Liste du patrimoine mondial
Imprimer

crédits : Farida Bréchemier, ministère de la Culture et de la Communication A l’occasion d’une cérémonie solennelle organisée dans les salons du ministère de la Culture et de la Communication, une charte d’engagement sur la gestion des biens français inscrits sur la Liste du patrimoine mondial a été signée le lundi 20 septembre entre Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication, Chantal Jouanno, secrétaire d’Etat chargée de l’écologie et Yves Dauge, président de l’Association des biens français du patrimoine mondial.

L’inscription sur la Liste du patrimoine mondial est un levier pour le développement des territoires, leurs conférant une notoriété internationale. Elle permet d’initier des projets mobilisateurs et novateurs autour du patrimoine, lui donnant sens dans la durée.
Dès lors, cette reconnaissance est devenue un enjeu de politique locale et nationale, mobilisant davantage au fil des années les collectivités territoriales et l’Etat.

Cette charte vise à préciser les engagements respectifs de l’Etat et des collectivités territoriales, pour traiter de la situation des biens anciennement inscrits et ne bénéficiant pas encore de plan de gestion, contrairement aux nouveaux sites inscrits.

crédits : Farida Bréchemier, ministère de la Culture et de la Communication Outre les gestionnaires des sites inscrits, le Dr Mechtild Rössler, chef de la section Europe et Amérique du nord au Centre du patrimoine mondial était également présente et s’est tout particulièrement réjouie de cette initiative de la France visant à l’exemplarité en matière de gestion et à une meilleure préservation des biens inscrits, dans le respect de leur valeur universelle exceptionnelle.

UNESCO RSMV