titre accueil site
Les fortifications de Vauban à Briançon sélectionnées Programme Europa Nostra / Banque européenne d’investissement « Les 7 les plus menacés »
Imprimer

La liste définitive des sept sites patrimoniaux les plus menacés en Europe a été annoncée ce mercredi 12 juin au bureau d’information du Parlement européen à Athènes, par Placido Domingo, Président d’Europa Nostra, et Remy Jacob, Directeur général de la Banque européenne d’investissement.
Un Panel consultatif international composé d’éminents experts ont choisi ces sites menacés - y compris des centres-villes historiques, des sites archéologiques, des édifices religieux et des sites fortifiés - parmi les 40 nominations soumises par les organisations de la société civile et les organismes publics de 21 pays.

Les fortifications de Vauban à Briançon font partie de la sélection aux côtés de monuments italien, roumain, cypriote, albanien, turque et grecque. Ce site époustouflant, tant par son environnement en haute montagne que par l’étendue de ce patrimoine, souffre de la dégradation du substrat rocheux et des conditions climatiques extrêmes qui fragilisent les maçonneries.

Jean-Louis Fousseret, Président du Réseau Vauban, souligne : « Cette sélection est un encouragement fort à tous les partenaires mobilisés pour la sauvegarde ce patrimoine exceptionnel. »

Gérard Fromm, Maire de Briançon : « La qualité exceptionnelle du patrimoine fortifié de Vauban nous engage à sa sauvegarde par une stratégie de développement ambitieux permettant de garantir sa transmission aux générations futures. Le programme des 7 les plus menacés est un signal très fort et un soutien très précieux dont j’attends des résultats très positifs et concrets. »

C’est la première édition de ce nouveau programme conjoint d’Europa Nostra et la BEI avec l’assistance de la Banque de développement du Conseil de l’Europe, dont l’objectif est de fournir une assistance à la mobilisation de fonds et de fédérer les communautés locales autour des projets de sauvegarde catalyseurs pour le développement économique et social de ces territoires. Une délégation d’experts se rendra sur place dès la fin de l’été pour accompagner les autorités locales dans la définition d’une stratégie de sauvegarde. Les plans d’actions ainsi formulés avec leur assistance seront présentés à Bruxelles le 5 décembre prochain.

UNESCO RSMV